Né en 1991, Samuel Bricault commence la musique par le tin whistle avec lequel il interprète des danses populaires ariégeoises. Depuis, il joue de la flûte traversière. Sa passion pour la musique sous toutes ses formes l’amène à travailler de multiples façons. Il est invité dans différents orchestres, l’Orchestre de l’Opéra de Paris, l’Orchestre des Pays de Savoie, l’Ensemble Nouvelles Portées…; dans différentes formations de musique de chambre, concerts en France, en Espagne, au Luxembourg, à New York, à Rome, à Londres, à Ekaterinbourg, à Dehli…; dans des ensembles de musique contemporaine, Le Balcon, 2e2m, InSoliTus.

Samuel est membre actif du collectif Warning, dédié à la musique improvisée en lien avec la lumière et la mise en espace. Il est également invité pour jouer de la musique classique d’Inde du Nord, de la musique baroque au traverso et du jazz. Toutes ses activités l’amènent à se produire dans des salles telles que le Royal Albert Hall de Londres, la Philharmonie de Paris, le Concertgebouw d’Amsterdam, le Théâtre du Châtelet, la Salle Pleyel, la Villa Médicis, la Juilliard School, le Shanghaï Symphony Hall… On le programme aussi dans divers festivals, notamment les Folles Journées de Nantes, le Festival de Pâques de Deauville, le Festival Berlioz, les Détours de Babel, le Printemps des Arts de Montecarlo, les Nuits de Nacre, Le Classique c’est pour les Vieux, Mens Alors…, ainsi que sur les ondes de Radio-France. Il se produit également en soliste avec orchestre, concertos de Jolivet, de Khatchaturian, de Vivaldi, de Mercadante. Il se consacre par ailleurs à l’enseignement, en avril-mai en résidence à l’Universidad Nacional de Bogota pour enseigner l’improvisation et travailler avec les orchestres Batuta dédiés à l’éducation musicale gratuite pour tous. Il monte en ce moment une troupe de spectacle, La Pieuvre, où les différents styles de musiques sont mis en scène avec du cirque, de la danse et du théâtre. Il est depuis septembre 2014 Lauréat du Concours international Aurèle Nicolet de Canton, Chine.