Diplômée d’une licence de musicologie à l’université de Michel de Montaigne de Bordeaux, Romie Estèves a étudié le chant lyrique et la danse contemporaine au conservatoire de Bordeaux. En 2010 elle remporte le 1er prix du concours international de chant lyrique de Bordeaux Medoc. Elle fait ses début dans le rôle titre de  « Lisa », création du compositeur et metteur en scène Camille Rocailleux.

Simultanément, elle débute à l’opéra dans le rôle de Carmen et Dorabella avec la Cie Opéra Bastide de Bordeaux puis réinterprète Carmen peu de temps après sous la direction de Yannis Pouspourikas  pour la compagnie belge « Opéra en plein air ». Toujours au sein de la pépinière que constitue la jeune Cie bordelaise Opéra Bastide, elle aborde un panel de grands rôles du répertoire (incluant parmi  d’autres Romeo des Capuleti e I Montecchi (Bellini),  Donna Elvira de Don Giovanni (Mozart). Ce faisant, elle continue d’explorer les expériences et les performances multidisciplinaires, combinant ses talent de chanteuse d’opéra, de danseuse et de comédienne. Elle travaille entre autre pour des artistes tels que Christine Dormoy, la Cie Eclats, Fabrice Dubusset, Yannick Jaulin, Camille Rocailleux et prends part ainsi à de nombreuses créations et récitals au sein desquels elle interprète un répertoire s’étendant des  monodies du moyen-âge (dont elle enregistre un disque avec l’ensemble Tre Fontane) à Tom Waits en passant par Mozart, Rossini, Mahler, Ravel, Poulenc ou encore  Berio et Nono.

A l’opéra, Romie chante sous la baguette de Laurent Campellone, Yannis Pouspourikas, Vincent de Kort, Didier Puntos,  David Reiland, Laurence Equilbey, Paolo Arrivabeni, Nicolas Krüger  et Pavel Baleff et sous la direction de François de Carpentries, Gilles Bouillon, Eric Vigié, Benjamin Prins ,  Waut Koeken et Sandrine Anglade.

Parallèlement aux créations, elle a récemment chanté à l’opéra de Tours (Rosina, Il Barbiere di Siviglia), à l’Opéra-Théâtre de Saint-Etienne (Régina dans La Princesse de Trébizonde d’Offenbach et la deuxième dame dans Die Zauberflöte de Mozart) et à l’opéra de Limoges (dans une version revisitée de La Princesse de Trébizonde) ainsi qu’à l’Opéra national de Bordeaux et Reims. Au Printemps 2017, elle chante pour l’Abbaye aux Dames dans une série de concerts d’extraits de la  Finta Giardiniera de Mozart dirigés par Laurence Equilbey. En Juillet 2017, elle interprète à nouveau Rosina dans le Barbier de Séville avec Opera Zuid aux Pays-Bas. A l’automne 2017, elle chante Suzy dans La Rondine, au capitole de Toulouse. Elle monte un duo de mélodie/Lied avec le pianiste et chef Nicolas Krüger. En 2018, elle chante dans Die Tote Stadt à l’opéra de Limoges. Récemment, elle se consacre à la tournée  de « Vous qui savez ce qu’est l’amour », adaptation des Noces de Figaro très saluée par la critique, dont elle assure l’écriture et l’interprétation. Cette saison elle est également Fantasio dans l’opéra éponyme d’Offenbach à l’Opéra de Maastricht et  prépare un « récital  littéraire » avec l’orchestre de Normandie autour de l’oeuvre « Les limons vides » sur un répertoire de mélodies Norvégiennes qu’elle donnera en novembre 2019.